Fentanyl (Efficacité)

Le fentanyl est un médicament opioïde utilisé en médecine pour son action analgésique et anesthésique. La présence de certains variants dans les gènes des cytochromes CYP3A4 et CYP3A5 peut modifier la concentration plasmatique du médicament et affecter son efficacité.

Le fentanyl est un analgésique opioïde puissant dérivé de la phénylpipéridine qui interagit principalement avec le récepteur opioïde . Ses principaux effets thérapeutiques sont l'analgésie et la sédation.

Le fentanyl est 60 à 100 fois plus puissant que la morphine. Il a une plus grande liposolubilité, ce qui explique son effet rapide (de 1 à 3 minutes), et sa courte durée du fait de sa redistribution rapide. Cependant, lorsqu'il est administré à long terme, il peut s'accumuler dans le tissu adipeux et ainsi modifier son profil pharmacocinétique en un opiacé avec une demi-vie plus longue que la morphine. Il est métabolisé dans le foie, il peut donc s'accumuler chez les patients présentant un dysfonctionnement hépatique. Il n'a pas de métabolites actifs. Le fentanyl ne libère pas d'histamine, offrant une plus grande stabilité hémodynamique que la morphine.

La concentration efficace inférieure de fentanyl et la concentration qui produit des effets indésirables augmenteront avec le développement d'une tolérance accrue. La tendance à développer une tolérance varie considérablement d'un individu à l'autre.

CONTRE-INDICATIONS

Le fentanyl est contre-indiqué chez les patients présentant une intolérance connue au médicament ou à d'autres morphinomimétiques, en cas de traumatisme crânien, d'augmentation de la pression intracrânienne et/ou de coma.

ATTENTION :

Comme avec les autres opiacés puissants :

  • La dépression respiratoire est liée à la dose et peut être inversée par l'administration d'un antagoniste narcotique (naloxone), mais des doses supplémentaires de cet antagoniste peuvent être nécessaires car les la dépression peut avoir une durée d'action plus longue que les autres antagonistes des opioïdes.
  • Une raideur musculaire, y compris une raideur des muscles thoraciques, peut survenir. Peut être évité si les mesures suivantes sont prises : injection intraveineuse lente (généralement suffisante pour de faibles doses), prémédication avec une benzodiazépine et administration de relaxants musculaires.
  • Des mouvements myocloniques non épileptiques peuvent survenir.
  • Les opioïdes peuvent provoquer une hypotension, en particulier chez les patients souffrant d'hypovolémie. Des mesures appropriées doivent être prises pour maintenir une tension artérielle stable.
  • Les patients recevant un traitement aux opiacés à long terme ou ayant des antécédents d'abus d'opiacés peuvent nécessiter des doses plus élevées.

EFFETS SECONDAIRES

La réaction indésirable la plus grave au fentanyl est la dépression respiratoire.

Les autres effets secondaires sont :

  • Troubles psychiatriques : somnolence, sédation, nervosité, perte d'appétit, dépression.
  • Troubles cardiaques, peu fréquents : tachycardie, bradycardie.
  • Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux, peu fréquent : dyspnée, hypoventilation.
  • Troubles de la peau et du tissu sous-cutané : transpiration, prurit.
  • Troubles généraux au site d'administration : réactions cutanées au point d'application.
  • Les effets indésirables de l'administration sur le neuroaxe comprenaient une dépression respiratoire retardée, des nausées/vomissements, un prurit et une rétention urinaire.
  • Suite à l'administration de fentanyl avec un neuroleptique tel que le dropéridol, les effets indésirables suivants peuvent être observés : tremblements, nervosité, sensations hallucinatoires postopératoires et symptômes extrapyramidaux.

INTERACTIONS PHARMACOLOGIQUES :

L'utilisation simultanée de dérivés de l'acide barbiturique doit être évitée car l'effet dépresseur respiratoire du fentanyl peut augmenter.

L'utilisation simultanée d'autres dépresseurs du SNC peut produire des effets dépresseurs additifs et il peut y avoir des cas d'hypoventilation, d'hypotension, ainsi qu'une sédation profonde ou un coma. Les dépresseurs du SNC mentionnés ci-dessus comprennent : les opiacés, les antipsychotiques, les hypnotiques, les anesthésiques généraux, les relaxants des muscles squelettiques, les antihistaminiques sédatifs et les boissons alcoolisées.

Le fentanyl, une substance active à haute clairance, est rapidement et largement métabolisé principalement par le CYP3A4 ; par conséquent, la prescription concomitante de fentanyl avec d'autres inhibiteurs/inducteurs du CYP3A4 n'est pas recommandée.

Il est généralement recommandé d'interrompre l'administration des inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) deux semaines avant toute intervention chirurgicale.

NOM DE MARQUE

  • Fentanest®

Gènes analysés

CYP3A4 CYP3A5

Bibliographie

Barratt DT, Bandak B, Klepstad P, Dale O, Kaasa S, Christrup LL, et al. Genetic, pathological and physiological determinants of transdermal fentanyl pharmacokinetics in 620 cancer patients of the EPOS study. Pharmacogenet Genomics, 2014; 24(4):185–94.

Kuip EJM, Zandvliet ML, Koolen SLW, Mathijssen RHJ, van der Rijt CCD. A review of factors explaining variability in fentanyl pharmacokinetics; focus on implications for cancer patients. Br J Clin Pharmacol, 2017; 83(2):294–313.

Tanaka N, Naito T, Yagi T, Doi M, Sato S, Kawakami J. Impact of CYP3A5*3 on plasma exposure and urinary excretion of fentanyl and norfentanyl in the early postsurgical period. Ther Drug Monit, 2014; 36(3):345–52.

Vous n'avez toujours pas fait de test ADN ?

Faites votre test génétique et découvrez tout savoir sur vous.

starter
Test ADN Starter

Origines, Traits et Wellness

Acheter
starter
Test ADN Advanced

Santé, Origines, Traits et Wellness

Acheter
Le test ADN que vous recherchiez
Acheter