Test ADN pour connaître ses origines

Découvrez tout sur vos origines ! Chez tellmeGen, nous avons une grande section d'ascendance où vous pouvez découvrir votre haplogroupe paternel, votre haplogroupe maternel, le pourcentage d'ADN néandertalien dans votre matériel génétique, et même comment votre ascendance est distribuée dans différentes populations et ethnies avec un haut degré de précision.

default image

Notre origine en tant qu'espèce remonte au continent africain, il y a 200 000 ans. Depuis lors, les humains ont emprunté divers chemins pour parvenir à la répartition géographique actuelle. La somme de tous ces changements démographiques a abouti à la constitution génétique des populations actuelles, chacune avec ses caractéristiques particulières.

Tracer cette trajectoire et connaître nos origines a toujours suscité beaucoup d'intérêt. Heureusement, de nos jours, grâce aux progrès de la génétique et aux nouvelles améliorations incorporées dans le test ADN pour connaître ses origines développé par tellmeGen, vous pourrez découvrir plus en détail qui sont vos ancêtres.

Chez tellmeGen, nous sommes toujours à la pointe de la génétique pour vous offrir le meilleur test ADN des origines avec le meilleur service et la meilleure attention.

Que faisons-nous dans notre test ADN des origines ?

Pour déterminer votre ascendance, dans notre test ADN des origines, nous analysons les variantes génétiques qui apparaissent dans la région autosomique de votre ADN, communément appelées SNP (single nucleotide polymorphisms). Les SNP sont un type de marqueur génétique très utile pour établir votre ascendance car chaque population possède des variantes génétiques uniques.

Phase 1 : Contrôle de la qualité du matériel génétique

Une fois que vous avez acheté le kit ADN des origines et que la fraction de votre matériel génétique nécessaire à l'analyse a été collectée, elle est soumise à des contrôles de qualité stricts, ne conservant que les marqueurs génétiques qui satisfont aux exigences de l'analyse. Ceci nous a permis de réduire les déviations possibles dans nos estimations, générant des résultats de haute précision.

Phase 2 : Analyse de votre ADN pour découvrir vos origines ethniques

Ensuite, nous comparons cette portion de votre variation génétique à une vaste base de données qui comprend des milliers d'individus de référence appartenant à 53 groupes ethniques répartis dans 7 zones géographiques : Europe (27), Afrique (6), Asie occidentale (4), Asie du Sud et centrale (6), Asie orientale (6), Océanie (2) et Amériques (2). En outre, grâce à notre dernière mise à jour du test d'ethnicité, nous pouvons fournir des informations sur votre ascendance de manière plus détaillée, car nous avons incorporé au test d'origines ethniques une répartition des populations de référence en régions plus spécifiques.

Le développement de ces populations de référence est l'un des points les plus importants de notre processus d'estimation de l'ascendance. Des populations de référence de haute qualité nous permettent d'avoir une plus grande précision dans la détermination des origines génétiques de chacun de nos utilisateurs. Pour ce faire, nos spécialistes en bioinformatique ont utilisé l'information génétique d'utilisateurs de différentes zones géographiques faisant partie de notre base de données. Cette information génétique a été analysée à l'aide de puissants outils bioinformatiques et statistiques, y compris les contrôles de qualité correspondants. Grâce à cette méthodologie, notre algorithme peut différencier les populations qui composent la génétique de chacun de nos utilisateurs avec une grande précision, réduisant ainsi les erreurs dérivées de l'inférence statistique et faisant du test ADN des origines ethniques de tellmeGen l'un des plus complets et fiables du marché.

Phase 3 : Rapport sur les origines ethniques

À l'issue de ce processus, vous obtenez un rapport d'ascendance complet avec l'affectation, exprimée en pourcentage, de votre composition génétique unique dans les différents groupes ethniques considérés, organisés par emplacement géographique. Ces valeurs reflètent, sur la base de votre ADN, l'origine ethnique de vos ancêtres.

Test des haplogroupes maternels

Un haplogroupe mitochondrial est un ensemble de variations trouvées dans l’ADN mitochondrial humain. Les haplogroupes retracent et décrivent le chemin emprunté par nos ancêtres maternels, depuis les origines de l’espèce humaine en Afrique jusqu’à son expansion dans le monde.

Avec le test d’haplogroupe de tellmeGen intégré à notre étude génétique complète, vous pouvez découvrir l’origine de vos ancêtres maternels et leur dispersion à travers le monde à différentes périodes de l’histoire.

Il était autrefois de la science-fiction d'imaginer où vivaient vos ancêtres et comment ils se déplaçaient dans le monde il y a des centaines de milliers d'années. Maintenant, c'est au bout de vos doigts.

Comment vos ancêtres ont-ils voyagé d'il y a plus de 150 000 ans à la période moderne ? Vous pouvez maintenant le savoir et le consulter sur la carte des migrations de vos lignée maternelle de tellmeGen.

Partagez-vous un haplogroupe avec des personnes célèbres ? Il existe de nombreux personnages historiques dont nous connaissons les haplogroupes maternels. En outre, de nombreuses célébrités contemporaines ont également rendu publics les résultats de leurs tests ADN d'origine - découvrez si vous partagez leur ADN !

Test des haplogroupes paternels

Avec le test d'haplogroupe tellmeGen intégré à notre étude génétique complète, vous pouvez découvrir l'origine de vos ancêtres paternels et leur dispersion sur la planète à différentes périodes de l'histoire humaine.

Le plus ancien haplogroupe paternel présent dans la population humaine actuelle descend directement de l'Adam chromosomique, mâle africain et homologue de l'Eve mitochondriale.

Comment vos ancêtres masculins ont-ils voyagé d'il y a plus de 250 000 ans à la période moderne ? Vous pouvez désormais découvrir et consulter la carte de migration de votre lignée ou haplogroupe paternel dans le test ADN tellmeGen.

Partagez-vous un haplogroupe avec des personnages historiques ou des célébrités contemporaines ? Découvrez-le également dans votre espace privé !

133 Variants

23% > Population moyenne

Découvrez votre pourcentage d'ADN de Neandertal

Saviez-vous que les humains d'aujourd'hui partagent jusqu'à 4 % de leur ADN avec l'espèce néandertalienne ?

Les Néandertaliens sont apparus il y a environ 230 000 ans en Europe, au Proche-Orient, au Moyen-Orient et en Asie centrale.

Cette espèce, contemporaine de l'Homo sapiens, était caractérisée par une corpulence trapue, pesant environ 70 kg. Ils possédaient des membres courts, un bassin large et une robustesse squelettique indiquant un corps fortement musclé.

Bien que leur régime alimentaire ait longtemps été considéré comme étant à base de viande, des études plus récentes montrent qu'il était très diversifié et adapté à leur environnement.

Les Néandertaliens connaissaient également le feu, qu'ils utilisaient pour cuisiner, ainsi que pour fabriquer des médicaments rudimentaires.

L'extinction des Néandertaliens remonte à 28 000 ans. La plupart des études suggèrent que l'expansion de notre espèce, l'Homo sapiens, à partir de l'Afrique a été la principale cause de la disparition de l'homme de Neandertal, malgré les croisements qui ont eu lieu entre les deux espèces.

Vous aimeriez savoir quelle part de votre ADN vous partagez avec l'homme de Neandertal ? Découvrez-le maintenant !

Populations de référence dans notre test ADN pour connaître ses origines

Pour faire de notre test ADN d'ascendance l'un des plus complets du marché, la base de données de tellmeGen comprend des milliers d'individus appartenant à 53 groupes ethniques répartis dans 7 zones géographiques : Europe (27), Afrique (6), Asie occidentale (4), Asie du Sud et centrale (6), Asie orientale (6), Océanie (2) et Amériques (2).

Europe

Italie

L'Italie est située dans le sud de l'Europe, au centre de la mer Méditerranée. Sa population est estimée à environ 60 millions d'habitants. Pendant des siècles, ce pays a été une zone de peuplement pour différentes populations, en particulier les Celtes au nord et les Grecs au sud du territoire. Cette implantation inégale des premiers colons est à l'origine de la différenciation génétique actuelle des Italiens dans toute la péninsule. Les Italiens du sud sont génétiquement proches des Grecs, tandis que les Italiens du nord sont plus proches des Espagnols et des Français du sud.

Juif ashkénaze

La population juive ashkénaze est un groupe d'environ 10 millions de personnes aujourd'hui. Leur origine remonte à quelque 2 000 ans, lorsque leurs ancêtres se sont déplacés de l'Asie occidentale vers l'Europe centrale. Leur histoire est marquée par les persécutions, les génocides et l'Holocauste qui ont eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale. Cet événement historique a provoqué l'émigration des Juifs dans le monde entier. Aujourd'hui, les groupes les plus représentatifs d'ashkénazes sont répartis entre les États-Unis, Israël et l'ancienne Union soviétique. Au sein de cette communauté, les mariages consanguins sont une pratique courante, ce qui en fait une population très caractéristique et génétiquement homogène.

Sardaigne

La Sardaigne est une île située au centre de la mer Méditerranée, bordée par la Corse au nord, le continent italien à l'est, la Tunisie au sud et les îles Baléares à l'ouest. L'île compte environ 1,5 million d'habitants, et son histoire est assez ancienne et riche. Les premiers peuplements sur le territoire ont eu lieu il y a plus de 10 000 ans, et provenaient de la péninsule italienne, de la péninsule ibérique et de l'Afrique. Depuis cette époque, les Sardes n'ont pas connu de migrations majeures. Ce fait, ainsi que la situation géographique du territoire, a rendu la génétique de la Sardaigne très caractéristique et différente de celle du reste des populations de son environnement géographique.

Amérique

Amérindien (Nord)

La population indigène des Pima est répartie dans la partie nord du continent américain. Il s'agit d'un groupe ethnique qui compte actuellement quelques centaines de personnes de génétique purement Pima. La première région habitée par le peuple Pima fut l'ouest du Canada, et à partir de là, ils se sont étendus pour occuper une grande partie du continent. D'un point de vue génétique, il a été vérifié que les Pima descendent des premiers habitants des Amériques, qui venaient d'Asie orientale.

Amérindien (Centre et Sud)

Les peuples indigènes d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale, également appelés Amérindiens ou Indiens d'Amérique, sont les premiers habitants de cette zone géographique. Leur origine n'est pas tout à fait claire, mais on pense qu'ils descendent de groupes de chasseurs qui ont migré vers l'Amérique par le détroit de Béring pendant la dernière glaciation de Würm. Cette catégorie comprend les groupes ethniques Maya, Mixtec, Zapotec et Mixe (Mexique), Quechua (Pérou et Bolivie), Karitiana et Surui (Brésil), Chané (Argentine), Piapoco (Colombie et Venezuela), ainsi que les indigènes mexicains et péruviens. Étant donné l'origine de ces groupes ethniques, il est courant de trouver un pourcentage élevé de leur génétique dans les habitants actuels de l'Amérique du Sud.

Océanie

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Le peuple papou est le groupe ethnique indigène de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Océanie. Le pays de Papouasie-Nouvelle-Guinée comprend la moitié orientale de l'île de Nouvelle-Guinée, ainsi que de nombreuses îles environnantes. La Papouasie-Nouvelle-Guinée est peuplée depuis des temps très anciens, les plus anciens vestiges archéologiques découverts dans la région remontant à 60 000 ans. Du point de vue génétique, on sait très peu de choses sur ces premiers colons, mais on pense qu'ils pourraient venir d'Asie du Sud-Est.

Mélanésie

Les Mélanésiens sont les habitants indigènes de la Mélanésie, une région de l'Océanie qui s'étend sur la partie occidentale de la Nouvelle-Guinée. Des études scientifiques indiquent que les premiers colons de la région sont arrivés lors de la migration des Africains vers le continent asiatique. Par la suite, plusieurs vagues de peuplement par des peuples austronésiens ont eu lieu sur le territoire, donnant lieu à de nombreux mélanges génétiques complexes.

Afrique

Maghrébins

Le Maghreb est une région située en Afrique du Nord dont la génétique est principalement représentée dans les pays suivants : Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc, Sahara occidental et Tunisie. Elle compte une population de plus de 100 millions d'habitants. Les premiers colons du Maghreb étaient les Imazighen, mieux connus sous le nom de Berbères. Depuis lors, le Maghreb a reçu plusieurs vagues de migration, telles que l'arrivée des Andalous, de l'Empire ottoman et de la colonisation française. Pour cette raison, la population maghrébine partage une grande partie de sa génétique avec certains pays d'Europe du Sud.

Afrique de l'Ouest (Gambie et Sénégal)

Avec une population d'environ 20 millions d'habitants, la Gambie et le Sénégal sont les deux pays d'Afrique occidentale les plus à l'ouest du continent. La génétique de la Gambie et du Sénégal a été fortement marquée par des épisodes historiques de mobilité humaine et commerciale, étant l'épicentre de l'esclavage africain entre les XVIe et XVIIIe siècles. Aujourd'hui, c'est une région où se sont installés différents groupes ethniques, les Mandingues étant les plus représentatifs : plus de 30% des habitants de la Gambie et du Sénégal appartiennent à ce groupe.

Afrique de l'Ouest (Sierra Leone et Liberia)

Avec un total de 8 millions d'habitants, la Sierra Leone et le Liberia sont situés en Afrique occidentale. Les origines des deux pays sont étroitement liées, puisqu'elles remontent à la lutte contre l'esclavage au XVIIIe siècle, des deux côtés de l'Atlantique. De nombreuses populations se sont maintenant installées dans tout le pays, bien que les Mende constituent le groupe ethnique le plus distinctif, représentant 30% de la population totale.

Afrique de l'Ouest (Nigeria et Ghana)

Le Nigeria et le Ghana sont situés en Afrique occidentale et comptent environ 230 millions d'habitants. L'histoire de cette région africaine a été marquée par d'incessantes expéditions européennes vers la Gold Coast, un fait qui se reflète dans sa génétique. En raison de cette diversité génétique, plus de 250 groupes ethniques ont été identifiés dans la région, dont les plus importants sont les peuples Esan et Yoruba.

Afrique de l'Est (Kenya et Ouganda)

Avec une population d'environ 47 millions d'habitants, le Kenya et l'Ouganda sont les deux pays africains situés dans la partie la plus orientale du continent. Différents groupes ethniques se sont installés dans cette région depuis plusieurs siècles, les peuples Luhya et Luo étant les plus représentatifs. Ces groupes se sont d'abord installés dans l'est et l'ouest de l'Ouganda, mais au cours de la seconde moitié du 15e siècle, ils ont migré vers l'ouest du Kenya. Pour cette raison, les deux régions partagent un haut degré de similarité génétique.

Chasseurs-cueilleurs pygmée et san

Le terme Pygmée est utilisé pour désigner les individus vivant en Afrique centrale, notamment dans les forêts équatoriales africaines. Avec les Bushmen ou San, ils sont considérés comme les plus anciens habitants de l'Afrique. La forte consanguinité de ces tribus, ainsi que leur isolement dans les forêts, leur a donné une génétique très particulière par rapport au reste des populations africaines. A titre de curiosité, et en raison d'une génétique aussi caractéristique, il convient de mentionner la petite taille et la courte espérance de vie (entre 15 et 24 ans) des individus qui composent ces tribus.

Asie centrale et du Sud

Asie centrale

L'Asie centrale est un territoire qui compte un grand nombre de groupes ethniques, principalement répartis dans cinq pays : le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan. Les origines de cette population remontent aux expansions indo-iraniennes et turques qui ont eu lieu il y a plusieurs siècles. Par conséquent, les Asiatiques centraux d'aujourd'hui partagent un degré élevé de similarité génétique avec les peuples d'Asie occidentale.

Pakistan et Afghanistan

Le Pakistan et l'Afghanistan sont situés en Asie du Sud et abritent plus de 235 millions de personnes. En raison de leur situation géographique, ils sont une région qui a été colonisée par une variété de peuples. De ce fait, il s'agit aujourd'hui de deux pays présentant un haut degré de variabilité génétique et habités par de nombreux groupes ethniques. Au Pakistan, les populations pachtoune, sindhi, punjabi et baloutche se distinguent, tandis qu'en Afghanistan, on trouve des groupes tels que les pachtounes, les yajiks, les hazaras, les ouzbeks et les baloutches.

Indien Gujarati

Le peuple Gujarati est un groupe ethnique d'environ 60 millions d'individus. Ils sont originaires de l'État du Gujarat, dans la partie nord-ouest du sous-continent indien. Compte tenu de leur histoire complexe, ils constituent un peuple très diversifié sur le plan génétique. Depuis plusieurs siècles, l'État du Gujarat est le point de rencontre d'importants flux migratoires, principalement entre les côtes de la mer d'Oman, région avec laquelle il partage un certain degré de similitude génétique.

Punjabi et Inde du Nord

L'État du Pendjab, situé au nord-ouest de l'Inde, a servi de passage obligé pour toutes les grandes invasions humaines du sous-continent indien. Il en est résulté un mélange de gènes étrangers avec les populations locales, ce qui a entraîné une grande diversité génétique et influencé la structure génétique des populations du Pendjab. Aujourd'hui, le groupe ethnique le plus représentatif de la région est celui des Punjabis, une population fortement influencée par la culture hindoue, bouddhiste et islamique.

Bengale, Bangladesh et Inde du Nord

Le Bangladesh et le nord-est de l'Inde occupent une position géographique unique, ce qui a façonné la mosaïque génétique actuelle de la région. Les premières populations à s'installer sur le territoire étaient austroasiatiques, tibéto-birmanes, dravidiennes et indo-européennes. Pour cette raison, les habitants du Bangladesh et du nord-est de l'Inde ont des marqueurs génétiques en commun avec les populations d'Asie occidentale.

Inde du Sud et Sri Lanka

L'Inde du Sud et le Sri Lanka sont une région de plus de 230 millions d'habitants, répartis principalement dans les États de l'Andhra Pradesh, du Tamil Nadu, du Karnataka et du Kerala, ainsi que sur l'île du Sri Lanka. La majorité des habitants de cette région appartiennent au peuple Telugu, le groupe ethnique majoritaire sur le territoire. Les Telugus, comme certains autres Asiatiques du Sud, descendent d'un mélange de tribus pré-dravidiennes, dravidiennes et indo-aryennes qui se sont installées sur le territoire il y a plus de 70 000 ans.

Asie de l'Est

Japonais

Les Japonais sont un groupe originaire de l'archipel du Japon, situé en Asie de l'Est. Les plus anciennes preuves archéologiques de cette région proviennent de groupes de chasseurs-cueilleurs datant de plus de 39 000 ans, à l'époque où il existait encore une liaison terrestre entre l'archipel et le continent asiatique. Géographiquement, il existe plusieurs groupes ethniques distincts sur le territoire, notamment les Yamatos, les Ainus et les Ryukyuan. Cependant, les Yamatos sont le peuple le plus nombreux, et le terme japonais se réfère généralement directement à ce groupe.

Coréen

Les Coréens constituent l'un des groupes les plus importants d'Asie de l'Est. La population compte environ 80 millions d'habitants, répartis entre le nord et le sud de la Corée. On pense que les premiers habitants de ce groupe descendaient des anciens peuples de Mandchourie, de Mongolie et du sud de la Sibérie, qui se sont installés dans le nord de la Corée à l'âge du bronze. Aujourd'hui, ils constituent l'une des populations les plus homogènes au monde sur le plan génétique.

Mongol et chinois du Nord

Ce groupe comprend des individus du peuple mongol et des groupes ethniques Oroquen, Xibe, Hezher et Daur installés dans le nord de la Chine. Les Mongols constituent l'ethnie majoritaire de ce groupe et comptent environ 10 millions d'individus, répartis dans le nord de la Chine, en Mongolie et en Asie du Sud. Compte tenu du passé historique commun à toutes ces populations, elles constituent des groupes ethniques étroitement liés d'un point de vue génétique.

Dai chinois et Indochinois

Cette catégorie comprend le groupe ethnique chinois Dai et certaines populations de la péninsule indochinoise, notamment celles situées au Cambodge, au Vietnam, au Laos, en Birmanie, en Thaïlande et en Malaisie. Bien que le groupe Dai soit très distinctif sur le plan génétique, il est étroitement lié aux populations indochinoises. On notera en particulier la similitude génétique avec la population vietnamienne, originaire du Vietnam et du sud de la Chine, le peuple khmer, groupe ethnique prédominant au Cambodge, et la population thaïlandaise, principalement répartie en Thaïlande. C'est pourquoi toutes les populations susmentionnées sont regroupées.

chinois Han

Le peuple Han est un groupe ethnique originaire de la Chine. Ils constituent l'un des plus grands groupes ethniques du monde, comptant environ 1,2 milliard de personnes (soit environ 18% de la population mondiale). Des études scientifiques suggèrent que les Hans sont des descendants de la tribu Huaxia, un peuple ancien avec lequel ils partagent la plupart des marqueurs génétiques. Il s'agit maintenant d'une population très homogène sur le plan génétique.

Eskimo sibérien

La Sibérie est une région qui s'étend au nord de l'Asie et constitue la partie la plus asiatique de la Russie. Il compte environ 40 millions d'habitants, dont 10 % sont des tribus indigènes. Parmi les groupes ethniques les plus représentatifs du territoire figurent les Yakoutes, qui partagent des similitudes génétiques avec d'autres groupes autochtones vivant dans la région, tels que les Evenks et les Ulchis. En outre, et compte tenu de la situation géographique de ces peuples, l'évolution a conduit à la prévalence de modifications génétiques qui leur ont permis de s'adapter à des climats extrêmes.

Asie occidentale

Bédouin

Les Bédouins sont le nom donné à la population arabe nomade qui habite les déserts du Moyen-Orient, de la péninsule arabique et de l'Afrique du Nord. Ce groupe ethnique est estimé à plus de 25 millions d'individus, principalement installés au Soudan, en Algérie, en Arabie Saoudite et en Irak. Leurs origines remontent au 7e siècle en Arabie et à leur expansion rapide dans toute l'Asie occidentale. Aujourd'hui, le peuple bédouin est un peuple génétiquement hétérogène. Selon la destination de leur migration, des sous-groupes de nomades se sont formés, qui peuvent présenter de grandes similitudes génétiques avec les Turcs, les Kurdes ou les Arabes.

Égyptien, levantin et arabe

La péninsule arabique et la Méditerranée orientale sont situées au confluent de l'Afrique et de l'Asie, et comprennent des pays tels que l'Égypte, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Koweït, Oman, le Qatar, le Yémen, la Syrie, le Liban et la Palestine, entre autres. Différents groupes ethniques coexistent sur le territoire, les Égyptiens étant le groupe le plus important avec plus de 100 millions d'individus, suivis par les Bédouins, les Tsiganes et les Nubiens, avec plus d'un million de personnes chacun. Étant donné la proximité géographique de toutes ces régions, elles partagent une importante composante génétique, c'est pourquoi elles sont considérées comme faisant partie de la même catégorie.

Juif ashkénaze

La population juive ashkénaze est un groupe d'environ 10 millions de personnes aujourd'hui. Leur origine remonte à quelque 2 000 ans, lorsque leurs ancêtres se sont déplacés de l'Asie occidentale vers l'Europe centrale. Leur histoire est marquée par les persécutions, les génocides et l'Holocauste qui ont eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale. Cet événement historique a provoqué l'émigration des Juifs dans le monde entier. Aujourd'hui, les groupes les plus représentatifs d'ashkénazes sont répartis entre les États-Unis, Israël et l'ancienne Union soviétique. Au sein de cette communauté, les mariages consanguins sont une pratique courante, ce qui en fait une population très caractéristique et génétiquement homogène.

Turc, caucasien et iranien

En Asie occidentale se trouvent la Turquie, l'Iran et le Caucase, où vivent plus de 183 millions de personnes. C'est l'une des régions les plus diversifiées du monde sur le plan ethnique, et tous partagent une histoire génétique commune. L'origine de ces populations a été marquée par l'installation des Mongols au XIIIe siècle, qui a entraîné un grand nombre de migrations vers les territoires voisins. Pour cette raison, la génétique des Turcs, des Caucasiens et des Iraniens présente des marqueurs génétiques communs aux populations du sud de l'Europe, notamment dans le cas des Italiens du sud.

Vous n'avez toujours pas fait de test ADN ?

Faites votre test génétique et découvrez tout savoir sur vous.

starter

Origines, Traits et Wellness

advanced

Santé, Origines, Traits et Wellness

Donnez du cœur,

Seulement jusqu'au 14 février

-15% sur nos tests ADN

Utilisez notre coupon LOVE15