Pravastatine (Efficacité)

La pravastatine est un médicament de la famille des statines, utilisé pour le contrôle de l'hypercholestérolémie et la prévention des maladies cardiovasculaires. Plusieurs études ont montré une relation entre le génotype du gène LDLR et la réponse à la pravastatine en fonction de la variante génétique présente chez l'individu.

La pravastatine est un inhibiteur compétitif de l'HMG-CoA réductase, une enzyme qui catalyse l'étape limitante initiale de la biosynthèse du cholestérol.

Ce médicament a un effet hypolipémiant en réduisant la synthèse intracellulaire du cholestérol et en inhibant la synthèse hépatique des VLDL (lipoprotéines de très basse densité).

Il a démontré sa capacité à diminuer les nouveaux événements d'infarctus aigu du myocarde et la mortalité globale chez les patients présentant un taux élevé de cholestérol et de LDL-C qui ont subi un infarctus.

CONTRE-INDICATIONS

Hypersensibilité à la pravastatine.

Maladie hépatique active (y compris des élévations persistantes et inexpliquées des transaminases sériques lorsque sa limite est 3 fois supérieure à la limite supérieure de la normale).

Grossesse et allaitement. Myopathie actuellement active.

PRÉCAUTIONS :

Insuffisance rénale modérée ou sévère, insuffisance hépatique.

Antécédents de maladie du foie ou de consommation de grandes quantités d'alcool. Surveiller la fonction hépatique pendant le traitement et arrêter si les transaminases sériques dépassent 3 fois la limite supérieure de la normale.

Risque de troubles musculaires (myalgie, myopathie et rarement rhabdomyolyse), surveiller la sensibilité, la faiblesse musculaire ou les crampes musculaires.

Avant l'instauration du traitement, la prudence s'impose chez les patients présentant des facteurs prédisposant à la rhabdomyolyse (insuffisance rénale, hypothyroïdie, antécédents de toxicité musculaire par une statine ou un fibrate, antécédents personnels ou familiaux de maladie musculaire héréditaire ou d'abus d'alcool et patients de plus de 70 ans). Il est obligatoire de déterminer les valeurs de CK (créatine kinase) (ne pas commencer si CK vaut 5 fois la limite supérieure normale).

Risque de développer une myopathie nécrosante à médiation immunitaire.

L'efficacité dans l'hypercholestérolémie familiale homozygote n'a pas été évaluée. Contrôle clinique des patients à risque de développer un diabète.

Des cas exceptionnels de pneumopathie interstitielle ont été rapportés lors d'un traitement à long terme.

S'il est nécessaire de prescrire la pravastatine chez l'enfant prépubère, il est nécessaire d'évaluer le rapport bénéfice/risque.

EFFETS SECONDAIRES

Douleur musculaire squelettique (arthralgie, crampes musculaires, myalgie, faiblesse musculaire et élévation des taux de CK). Élévations des transaminases sériques.

INTERACTIONS PHARMACOLOGIQUES

La pravastatine augmente le risque de myopathie avec : le gemfibrozil, le fénofibrate et l'acide nicotinique.

Diminution de la biodisponibilité par la cholestyramine/colestipol.

Exposition systémique augmentée par la cyclosporine.

AUC (aire sous la courbe) est augmentée par l'érythromycine et la clarithromycine ; la prudence est donc de mise.

NOMS DE MARQUE

  • Bristacol®
  • Lipemol®
  • Liplat®
  • Minuscol®
  • Prareduct®
  • Pravastatina®
  • Pritadol®

Gènes analysés

LDLR

Bibliographie

Vous n'avez toujours pas fait de test ADN ?

Faites votre test génétique et découvrez tout savoir sur vous.

starter
Test ADN Starter

Origines, Traits et Wellness

Acheter
starter
Test ADN Advanced

Santé, Origines, Traits et Wellness

Acheter
Le test ADN que vous recherchiez
Acheter