Probabilité d'être roux

La couleur rouge des cheveux est le résultat de la combinaison de deux types de pigments de mélanine dans des quantités spécifiques, ce qui détermine finalement la couleur orange caractéristique. En outre, cette production caractéristique de pigments de mélanine peut également déterminer la couleur de la peau ou même des yeux en combinaison.

La coloration des cheveux roux est due à la production de phéomélanine et de très peu d'eumélanine. La phéomélanine est constituée d'un pigment photosensible qui lui donne une couleur rouge ou rose marron clair, d'où la couleur orange caractéristique des cheveux. L'eumélanine, en revanche, est un pigment brun foncé ou noir, de sorte que sa faible concentration donne lieu à des cheveux blonds clairs. C'est pourquoi la couleur rouge des cheveux est cachée lorsqu'une quantité plus importante d'eumélanine est présente. En outre, la couleur des cheveux peut varier tout au long de la vie, en particulier avec l'âge, car la production de mélanine diminue avec le temps, et est conditionnée par des facteurs environnementaux tels que l'exposition au soleil.
La présence de cheveux roux se rencontre dans les populations caucasiennes et est généralement associée à une pigmentation plus claire de la peau et à la présence de taches de rousseur, bien que ce ne soit pas nécessairement toujours le cas. Elle est également souvent associée aux yeux verts, noisette et ambre, en raison de la présence de phéomélanine. C'est dans le nord-ouest de l'Europe que l'on trouve la plus grande fréquence de roux. Par exemple, en Écosse, 13 % de la population est rousse, suivie par l'Irlande. Dans la région du Rif au Maroc et à Kazan (Russie), elle est également caractéristique en raison des migrations européennes et de l'isolement de ces groupes de population, bien qu'aujourd'hui, également en raison des migrations, on trouve des roux sur tout le continent européen, aux États-Unis, en Australie, etc.

La couleur des cheveux est un trait hautement héréditaire avec une architecture génétique complexe. Il s'agit d'un trait dont la fréquence est fortement affectée par l'origine géographique de l'individu. Quatre marqueurs associés à la probabilité d'avoir les cheveux roux ont été identifiés, obtenus à partir d'études portant sur des personnes d'ascendance européenne, y compris des études d'association pangénomique (GWAS). Ces marqueurs se trouvent dans le gène MC1R, un gène qui produit le récepteur de la mélanocortine 1, une protéine impliquée dans le développement de la couleur de la peau et des cheveux chez les mammifères à partir de la synthèse de mélanine par les mélanocytes. On estime qu'environ 70 % des personnes présentant deux variantes du gène MCR1 ont les cheveux roux.

Nombre de variants observés

13,5 millions de variants

Nombre de variants analysés dans l'étude

4 variantes

Bibliographie

Liu F et al. Colorful DNA polymorphisms in humans. Semin Cell Dev Biol. 2013;24(6-7):562-75.

Ito S et al. Diversity of human hair pigmentation as studied by chemical analysis of eumelanin and pheomelanin. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2011;25(12):1369-80.

Eriksson N et al. Web-based, participant-driven studies yield novel genetic associations for common traits. PLoS Genet. 2010;6(6):1–20.

Han J et al. A genome-wide association study identifies novel alleles associated with hair color and skin pigmentation. PLoS Genet. 2008;4(5).

Sulem P et al. Two newly identified genetic determinants of pigmentation in Europeans. Nat Genet. 2008;40(7):835–7.p>

Le test ADN que vous recherchiez