Morphine, Oxycodone, Fentanyl (Dosage)

Les analgésiques opioïdes sont un outil très utile pour le traitement des douleurs sévères qui ne répondent pas aux autres traitements. Certaines variantes génétiques peuvent influencer la réponse à ces médicaments. La connaissance de ce profil génétique peut donc aider à fournir à chaque patient la dose thérapeutique optimale.

Les analgésiques opioïdes (tels que la morphine, l'oxycodone et le fentanyl) sont également appelés narcotiques. Ils ne sont utilisés que pour traiter la douleur intense et ne sont pas soulagés par d'autres types d'analgésiques (car ce sont des analgésiques très puissants). Ils ne doivent pas être utilisés plus de 3-4 mois, sauf si le professionnel de la santé donne d'autres indications et allonge le traitement. Les opioïdes sont largement utilisés dans le traitement de la douleur causée par le cancer, entre autres indications.

Son mécanisme d'action est la liaison aux récepteurs opioïdes dans le cerveau, bloquant ainsi la sensation de douleur.

Les analgésiques opioïdes ou narcotiques, pris en excès, peuvent créer une dépendance et sont liés à des décès dus à une surdose accidentelle.

ATTENTION

Lorsque vous prenez des analgésiques narcotiques ou des opioïdes, ne buvez pas d'alcool, ne conduisez pas et n'utilisez pas de machinerie lourde.

EFFETS SECONDAIRES

Somnolence, troubles du jugement, démangeaisons, constipation, nausées, vomissements, symptômes de sevrage à l'arrêt du traitement (la dose doit être progressivement réduite au fil du temps pour éviter le syndrome de sevrage ).

Bien que dans notre plateforme nous décrivions la pharmacogénétique de différents opioïdes tels que la codéine, le tramadol, l'alfentanil et autres, dans cet article nous avons regroupé les polymorphismes génétiques qui affectent la réponse à la morphine, à l'oxycodone et au fentanyl de la même manière. L'information génétique concernant la réponse à d'autres opioïdes peut également être trouvée dans cette section de pharmacologie mais dans d'autres articles différents, puisque la littérature médicale décrit d'autres polymorphismes affectant la réponse.

NOMS DE MARQUE

  • Morfina : Morfina Braun®, Morfina clorhidrato®, MST Continus®, Oramorph®, Sevredol®, Zomorph®, Dolq®
  • Oxicodona : Oxycontin®, Oxynorm®
  • Fentanilo : Fentanest®

Gènes analysés

ABCB1 COMT OPRM1 RHBDF2

Bibliographie

Lloyd RA, Hotham E, Hall C, Williams M, Suppiah V. Pharmacogenomics and Patient Treatment Parameters to Opioid Treatment in Chronic Pain: A Focus on Morphine, Oxycodone, Tramadol, and Fentanyl. Pain Med, 2017; 18(12):2369–87.

Lötsch J, von Hentig N, Freynhagen R, Griessinger N, Zimmermann M, Doehring A, et al. Cross-sectional analysis of the influence of currently known pharmacogenetic modulators on opioid therapy in outpatient pain centers. Pharmacogenet Genomics, 2009; 19(6):429–36.

Galvan A, Skorpen F, Klepstad P, Knudsen AK, Fladvad T, Falvella FS, et al. Multiple Loci modulate opioid therapy response for cancer pain. Clin Cancer Res, 2011; 17(13):4581–7.

Vous n'avez toujours pas fait de test ADN ?

Faites votre test génétique et découvrez tout savoir sur vous.

starter
Test ADN Starter

Origines, Traits et Wellness

Acheter
starter
Test ADN Advanced

Santé, Origines, Traits et Wellness

Acheter
Le test ADN que vous recherchiez
Acheter